Complexe Capitale Hélicoptère
École de pilotage
02 septembre 2016

Pointer un laser vers un aéronef : c’est illégal!

Pointer un laser vers un aéronef, c’est non seulement une infraction fédérale, c’est aussi très dangereux! Malgré les risques, le nombre d’incidents impliquant des lasers ne cesse d’augmenter au Canada. En 2015, Transports Canada aurait reçu près de 600 signalements d’incidents.

Les lasers représentent un grand danger pour les pilotes et l’équipage d’un avion ou d’un hélicoptère et c’est pourquoi il est interdit de le pointer en sa direction. Si un accident devait survenir, cela pourrait également avoir de graves conséquences pour les gens qui se trouvent au sol. En plus de déranger le pilote, le laser peut être la source d’éblouissement dans la cabine et même causer une cécité temporaire (perte de vue).

Vous l’avez surement déjà expérimenté d’une manière ou d’une autre, mais recevoir un faisceau lumineux directement dans les yeux rend plus sensible à la lumière immédiatement suite à l’exposition et demande un temps de réadaptation afin de bien voir. Pour un pilote, cela représente un grand danger et nuit sérieusement au pilotage de l’appareil de manière sécuritaire.

De graves conséquences
Au Canada, lorsqu’une personne est arrêtée parce qu’elle a pointé un laser vers un aéronef, les conséquences sont graves. En vertu de la Loi sur l’aéronautique, si vous êtes reconnu coupable d’avoir pointé un laser vers un aéronef, vous êtes passible d’une amende maximale de 100 000$ et/ou une peine d’emprisonnement maximale de cinq ans.

En fait, la réglementation de Transports Canada n’interdit pas seulement de pointer un laser vers un appareil. Elle réglemente également toutes les projections d’un laser vers le ciel. En effet, toute personne qui prévoit de projeter un laser dans l’espace aérien navigable doit au préalable obtenir l’autorisation du Ministère.

À Edmonton en Alberta, un homme a été inculpé en vertu du Code criminel de voies de fait armées et pour possession d’arme, suite à l’utilisation illégale d’un laser pointé vers un avion. Une autre personne a été accusée de mettre en danger la sécurité aérienne et la sécurité d’un aéronef en vol, encore une fois après avoir pointé un laser vers un appareil.
Le risque d’accident causé par l’utilisation des lasers a d’ailleurs amené certaines villes à interdire complètement les lasers sur leur territoire. C’est le cas en à Sydney, Australie, après que quatre pointeurs laser verts avaient été utilisés sur six avions alors qu’ils atterrissaient à l’aéroport de Sydney. La loi interdit la possession de tout laser de poche.
En raison de la hausse de signalement d’un laser pointé vers un appareil, certains pilotes prévoient d’avoir à bord des lunettes de sécurité protégeant du faisceau lumineux des lasers, prévenant ainsi la cécité, mais reste que la meilleure solution pour diminuer les risques d’accident est de sensibiliser la population.

Vous voyez quelqu’un pointer un laser envers un appareil ?
Vous devez contacter le service de police local afin de leur signaler le délit. (Les pilotes signalent eux aussi directement à Transports Canada les expositions aux faisceaux lumineux d’un laser).

Pointer un laser vers un aéronef, pas brillant comme idée!
Transports Canada a lancé une campagne appelée « Pas brillant comme idée » afin de sensibiliser la population aux dangers et conséquences de pointer un laser vers un aéronef.

Pas brillant comme idée

À lire aussi

03 septembre 2019

4 raisons d’opter pour le party de Noël ...

Vous cherchez le meilleur endroit pour faire votre party de bureau sans […]

Suite
16 août 2019

5 faits historiques pour la Journée mond...

Pour souligner la Journée mondiale de l’hélicoptère, nous vous présentons cinq faits […]

Suite
10 juillet 2019

3 raisons pour lesquelles notre terrasse...

C’est officiel, avec le beau temps qui est enfin arrivé, on peut […]

Suite