Complexe Capitale Hélicoptère
École de pilotage
10 juin 2015

Introduction à l’autorotation

L’autorotation est la manœuvre que doit effectuer le pilote s’il est confronté à une perte de puissance partielle ou totale. En résumé, c’est une panne moteur.

Le pilote a environ 2 secondes pour baisser la commande du collectif, ce qui va permettre aux pales de continuer à tourner même sans moteur, ce qui explique le nom donné à cette manœuvre, soit l’autorotation.

L’hélicoptère reste parfaitement pilotable, mais il va descendre. Le pilote doit donc repérer un lieu sécuritaire afin de le poser, tel qu’un champ. Ensuite, il devra effectuer un arrondi (à environ 25 pieds), ce qui consiste à cabrer l’hélicoptère pour qu’il cesse sa descente et qu’il perde sa vitesse de translation.

En terminant, le pilote devra également amortir le contact avec le sol en relevant, cette fois, la commande du collectif.

Une autorotation parfaitement exécutée sauvera non seulement les passagers, mais aussi l’hélicoptère qui n’aura subi aucun dommage.

Un élève-pilote commence à apprendre cette manœuvre après environ une dizaine d’heures seulement et continuera tout au long de sa formation à se perfectionner. Il subira ensuite des entrainements annuels.

Exemple d’autorotation par notre chef instructeur de vol Éric Bertin à 3:10 :

À lire aussi

30 juin 2020

Le Chef cuisine : Les asperges

Le Chef du Resto-Bar Le Commandant s’est rendu dans le Grand Salon de La Cité M où il a concocté une savoureuse recette à l’asiatique, parfaite en cette saison estivale. Vous verrez : y goûter, c’est l’adopter!

Suite
16 juin 2020

Le Chef cuisine : Le homard

Le Chef du Resto-Bar Le Commandant vous dévoile un astuce infaillible pour mettre en valeur toutes les saveurs du homard, grâce à une recette de court-bouillon!

Suite
05 juin 2020

Le Chef cuisine : Sauvage!

Le Chef du Resto-Bar Le Commandant, Simon Fortin, était dans l’un des Grands Salons de la Société immobilière Huot pour vous dévoiler tout ce qu’il faut savoir sur les têtes de violon.

Suite