Complexe Capitale Hélicoptère
École de pilotage
07 septembre 2017

Bienvenue aux étudiants internationaux de l’École de pilotage Capitale Hélicoptère

La rentrée scolaire est entamée et l’École de pilotage Capitale Hélicoptère a accueilli sa nouvelle cohorte d’étudiants internationaux au cours des derniers jours. Des étudiants provenant de la France, de la Suisse et des États-Unis qui réaliseront une formation de pilotage dans le cadre d’une attestation d’études collégiales (AEC). L’École leur souhaite bienvenue, beaucoup de succès dans leur formation de pilotage et un séjour dans la ville de Québec des plus agréables.

Une équipe d’accueil à l’écoute des étudiants

Étudier à l’étranger implique une part de défis à relever, comme l’adaptation à un nouveau pays, parfois l’apprentissage d’une nouvelle langue ou de nouvelles expressions, réaliser toutes les obligations administratives et aussi acquérir ses repères au quotidien. C’est pourquoi l’École de pilotage a mis sur pied une équipe d’accueil afin de faciliter l’intégration de ses nouveaux étudiants internationaux.

Mais aussi, étudier à l’international propose un éventail de découvertes, comme découvrir une nouvelle culture, une architecture et des paysages différents. C’est aussi l’occasion de créer des liens avec des gens du pays d’accueil, de nouvelles amitiés enrichissantes que l’on pourra conserver toute une vie.

Nous souhaitons à nos étudiants une expérience de vie des plus enrichissantes à notre école et dans la magnifique ville de Québec!

À lire aussi

10 novembre 2021

Commande de repas en ligne : choisir la ...

Vous souhaitez passer une commande de repas en ligne au Resto-Bar Le Commandant et vous hésitez sur la formule à choisir? Voici ce que vous devez savoir pour bien les distinguer.

Suite
23 septembre 2021

Pêche au thon rouge: l’aventure du Chef ...

De la mer à l’assiette Vendredi matin, 17 septembre 2021. La fébrilité se […]

Suite
20 septembre 2021

Le rêve d’une vie: devenir pilote privé ...

En 2011, Joël Mailloux appose un Post-it sur son mur sur lequel […]

Suite