Complexe Capitale Hélicoptère
École de pilotage
25 mai 2021

5 avantages d’apprendre à piloter un hélicoptère à Québec


Quand vient le temps de choisir sa future école de pilotage, bien des aspects entrent en ligne de compte. L’emplacement stratégique de la ville de Québec représente un point clé qui vaut la peine d’être considéré. Voici pourquoi Québec est une ville d’exception pour apprendre à piloter un hélicoptère.

1. L’accès à un aéroport international

Quelques avions au sol à l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec.
Source : Linkedin-Aéroport de Québec inc.
Graviter sur le terrain de l’Aéroport international de Québec permet d’apprendre à piloter un hélicoptère dans des conditions professionnelles.

La ville de Québec a la chance de posséder un aéroport d’envergure internationale sur son territoire. La formation se déroule donc dans un cadre professionnel avec des procédures complexes et des situations variées. L’élève est donc bien préparé à son futur métier de pilote d’hélicoptère. Le volet technique des procédures d’approche et de décollage associé aux aéroports est donc bien maîtrisé à la sortie des classes.

De même, graviter autour de l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec permet aux étudiants d’apprendre à communiquer avec la tour de contrôle. Les étudiants vivent ainsi des expériences pertinentes à leur future vie professionnelle.

Autre point non négligeable : l’achalandage modéré de l’aéroport de Québec. De ce fait, les délais d’autorisation sont très courts et sont obtenus facilement. Un net avantage d’un point de vue financier et pédagogique, puisque chaque instant d’enseignement est maximisé.

Soulignons également que l’École de pilotage Capitale Hélicoptère entretient de bonnes relations avec l’aéroport. D’ailleurs, l’école a la permission d’utiliser 3 zones sur les sites pour ses entraînements.

2. La proximité des zones d’entraînements

Vue panoramique de la ville de Québec à partir de la Rive-Sud.
La proximité des zones d’entraînements permet de maximiser le temps d’enseignement.

Les zones d’entraînement se trouvent à seulement 6 à 8 minutes de vol de l’héliport de l’aéroport de Québec. Les étudiants peuvent ainsi découvrir les zones d’entraînements sans perdre de temps pour s’y rendre.

Les instructeurs peuvent accompagner les apprentis dans des secteurs offrant une grande variété de situations : forêts, marécages, rivières, plaines, montagnes et zones restreintes.

Il s’agit sans contredit d’un formidable avantage pour les étudiants qui apprennent à piloter à Québec.

3. La situation géographique variée

Vol pour apprendre à piloter un hélicoptère au-dessus de montagnes couvertes de forêts.
La situation géographique de la ville de Québec et ses environs offre un environnement propice à l’enseignement du pilotage d’hélicoptère.

La géologie particulière de la région de Québec en fait un endroit propice à l’apprentissage. Le relief varié offre un terrain de jeu incroyable pour les pilotes en devenir. La localisation de la ville de Québec permet une introduction au vol en montagne grâce aux Laurentides et aux Appalaches. Les élèves seront ainsi initiés aux vents ascendants et rabattants, de même qu’aux difficultés du vol en montagnes.

À cela s’ajoutent le fleuve Saint-Laurent et sa zone portuaire, l’île d’Orléans, les nombreuses terres agricoles ainsi que les forêts à perte de vue. Tous ces secteurs permettent une préparation optimale dans divers environnements de vol.

Et en plus, cette géographie offre une vue à couper le souffle! Que demander de plus!

4. Le climat changeant

Pilote d’hélicoptère et son passager en vol dans le cockpit en hiver.
Apprendre à piloter un hélicoptère en hiver requiert des aptitudes bien particulières, car l’appareil se comporte différemment selon les conditions climatiques.

Les conditions climatiques variées et changeantes de la ville de Québec permettent aux étudiants d’être confrontés à de multiples conditions de vol. Ils peuvent expérimenter la pluie et la neige, la chaleur et le froid, le soleil et les couverts nuageux, de même que les vents. Tous ces aspects vont mettre à l’épreuve les étudiants en quête d’une licence de pilotage.

Les performances de l’hélicoptère en général sont différentes en été et en hiver, car la portance et la densité de l’air changent. Et que dire de la différence de température des masses d’air entre l’intérieur et l’extérieur qui embue les vitres. Voilà une difficulté de plus à maîtriser! L’atterrissage aussi nécessite des connaissances différentes si la manœuvre est exécutée dans la neige ou sur une plateforme.

La succession des saisons n’aura jamais aussi bien servi à l’enseignement!

5. La qualité de vie exceptionnelle

Petite rue du secteur touristique du Vieux-Québec.
Le Vieux-Québec est un endroit fascinant à découvrir et agréable à visiter, même pour les résidents de la ville.

Québec est considérée comme une ville très sécuritaire puisque le taux de criminalité y est très bas. De plus, la ville de Québec se classe avantageusement dans divers palmarès en matière de qualité de vie. C’est un endroit où il fait bon vivre et où le coût de la vie y est abordable.

La ville de Québec est à la fois animée et paisible, et la culture historique teinte la ville tout entière. En temps normal, de nombreux événements et festivals animent la ville. Tous les foodies de ce monde s’y régalent grâce aux innombrables restos. La proximité de la nature et les nombreuses activités sportives permettent de se ressourcer aisément.

Et bien entendu, le côté sympathique des Québécois qui sourient et disent bonjour au passage enchante tous ceux qui décident d’y résider. Bref, une ville idéale non seulement pour y vivre, mais également pour y apprendre à piloter un hélicoptère.

Conclusion

Québec abrite l’école de pilotage d’hélicoptère la plus réputée du pays. En effet, l’École de pilotage Capitale Hélicoptère a remporté récemment le Trophée Roland-Simard, ce qui vient ainsi confirmer la qualité de son enseignement. Une autre excellente raison de choisir la ville de Québec pour apprendre à piloter un hélicoptère!

Pour obtenir de l’information sur les cours offerts, prenez rendez-vous avec le directeur du développement et du recrutement de Capitale Hélicoptère. Il se fera un plaisir de répondre à toutes vos interrogations!

À lire aussi

23 septembre 2021

Pêche au thon rouge: l’aventure du Chef ...

De la mer à l’assiette Vendredi matin, 17 septembre 2021. La fébrilité se […]

Suite
20 septembre 2021

Le rêve d’une vie: devenir pilote privé ...

En 2011, Joël Mailloux appose un Post-it sur son mur sur lequel […]

Suite
26 août 2021

École de pilotage d’hélicoptère : Le quo...

Apprendre à piloter un hélicoptère nécessite beaucoup d’efforts. Malgré ce que plusieurs […]

Suite